Quel bonheur de respirer ton cou tout doux au dernier soir de tes 9 ans.Ces dernières heures à un seul chiffre.Ces quelques instants encore.J’ai hâte que tu t’endormes pour peaufiner ma surprise celle que je prépare depuis des mois déjà.Ces moments pour nous deux.Mais toi tu tournes en rond je t’entends au loin, un brin nostalgique un brin électrique. Que n’ai-je pas dit sur ta naissance que tu ne saches déjà?Nous t’attendions, ton prénom était choisi depuis longtemps... Lire la suite › — Cet article provient du blog Parler de ma vie. Madame Parle habite à Paris et est également auteur de 2016 merci pour tout ça ! et Voyager à Paris.