De ce côté là, je pense en énerver plus d'une mais je ne compte pas du tout les calories. J'ai la chance d'avoir hériter du métabolisme de mon père et d'être plutôt bien lottie à ce niveau même après 4 grossesses. J'ai eu quelques complexes en primaire parce que les autres me jugeaient trop maigre. A cause de ça, vers 16 ans j'ai pris pas mal de poids à force de m'empiffrer pour être "normale" et avoir plus de "formes" et puis quand ce corps à grossit j'en ai été complexée... Lire la suite › — Cet article provient du blog Vanda Mousinho. Vanda habite à Bruxelles et est également auteur de Des news & update routine soin visage et Mon pijama (à moi) et ma peau en hiver.