On arrive donc à la fin de ce calendrier de l’avent, je ne vais pas dire péniblement mais en fait si un peu quand même. Ce qui semblait être une bonne idée au départ « ho mais oui tiens j’ai du boulot par dessus la tête mais faisons donc un billet par jours pendant 24 jours ! ». Ben oui c’est pas comme si j’avais pas un vrai boulot à côté qui me prenait beaucoup de mon capital énergie et pleins de petits boulots à côté qui me prenaient... Lire la suite › — Cet article provient du blog Carnets parisiens. Carnets Parisiens habite à Paris et est également auteur de Une douce année qui commence et #23 Un, deux, trois des petits chocolats.