Alors que l'été approche et que la plupart des filles sont ravies de pouvoir ressortir leurs belles robes fleuries, moi je reste toujours un peu réfractaire au fait de me découvrir.  C'est pas tellement les robes le problème, car j'en porte beaucoup en hiver, mais avec des collants. Je fais donc partie de ces femmes traumatisées des agressions dans les transports en commun et qui ont

Cet article provient du blog Ta Pote Reloue | Morceaux du Quotidien, Féminisme et Société. Tinhy habite à Paris et est également auteur de Discriminations, transidentité, culture du viol... : mes documentaires Netflix préférés et Comment j'ai arrêté d'être une fille sage.
Lire la suite sur le blog ›