Environ 47 % de notre temps éveillé se passerait en vagabondage mental. Ça ne veut pas dire qu’on ne fait rien de nos journées, mais plutôt qu’on travaille, aime, mange, tout en pensant à autre chose. Ce temps passé à vagabonder a certainement des utilités, comme réfléchir à des problèmes et planifier le futur, mais il peut peser lourd sur notre humeur, car on n’est jamais tout à fait là où l’on est !En savoir plus... Lire la suite › — Cet article provient du blog Promenade en Sophrologie. Nadia habite à Levallois-Perret et est également auteur de Sommeil : halte aux idées reçues ! et Le bien-être au travail passe aussi par l'intégration de la sophrologie.