J’ai une affection particulière pour les saisons d’entre-deux, printemps-automne, début – presque fin. Chaque année j’attends avec la même impatience les premiers matins à ciel bleu-rose d’avril et la lumière dorée des après-midis d’octobre. Aux balades d’après dîner que j’aime tant l’été se substituent progressivement le moelleux du canapé, le coton à même la peau et le thé au gingembre-citron fumant. Tous lancent... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Miss Blemish. Célie habite à Paris et est également auteur de DIY | Une grue dans un bocal et Comment infuser les thés parfumés ?.