Tôt ou tard, on se met en couple. Et tôt ou tard, on a à juger de la qualité éducative d’une certaine femme : sa belle-mère !   Bon, avant de l’incriminer, il convient aussi de jauger la débrouillardise de son jules. C’est vrai, parfois, le mâle a dû découvrir la vie en solo avant de poser ses pantoufles dans votre nid commun.   Il s’est donc initié aux joies de la vie de célibataire et de ses désagréments… Normalement, il sait faire cuire des pâtes et changer ses... Lire la suite › — Cet article provient du blog Vogue MA Galère. Retrouvez également son article Petit précis de snobisme... et c'est la crise...de l'offre !.