Même quand j'étais plus jeune, bien plus légère et vaguement plus conforme aux canons de beauté en vigueur, il y a une partie de mon corps que j'ai toujours détestée: mes jambes. Plus d'infos »

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Le rose et le noir. Retrouvez également son article Le faux problème du mérite et Revue de presse internet - mai 2018.