C’est lui que le destin m’a réservé pendant trois ans. C’est parce que ça devait être lui qu’il était écrit que je devais pleurer et échouer tellement avant que nous nous rencontrions. Merci la vie, parce que si c’était à refaire, je changerais rien, je veux le même fils, je referais le même chemin sans hésiter, parce qu’il vaut méchamment le coup. J’aurais jamais cru que je trouverais aussi belle une petite chaude grise et chaude... Lire la suite ›