Après Burlington, Montréal et Salem, Julius a été quelque peu déstabilisé par Boston, ses buildings immenses, son rythme effréné et ses gens chicos.Heureusement, lui et sa troupe ont pu trouver de jolis quartiers où s'alignaient les maisons de briques rouges et les rues pavées... Il y avait cette incroyable librairie à ciel ouvert, au milieu de ces hauts murs de brique... ... et ces jolies devantures qui rappelaient les rues de Londres. Au milieu des gratte-ciels, les vieilles... Lire la suite ›