Ania apprend le suicide de son père, Gabriel, par sa nouvelle femme, Clara. Ils ne se voyaient plus depuis longtemps et c'est à peine si elle était au courant du scandale qui aurait poussé Gabriel au suicide. En effet, ce dernier, journaliste et intellectuel de gauche a pris publiquement la défense de deux jeunes Français qui ont tué battu à mort un Comorien sans-papiers. En retournant dans la maison familiale, c'est l'occasion pour Ania de revenir sur ses relations avec son père.... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Les Chroniques assidues. Séverine habite à Marseille et est également auteur de Electrochocs de Martine de Rabaudy et L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante.

Jetez aussi un oeil à cet article de anepasrater sur son blog, Ross, le premier robot avocat embauché dans un cabinet : TECHNO - Saul Goodman a du souci à se faire. Le cabinet d'avocats BakerHostetler, fondé en 1916,...
Et du coup, puisque cela vous intéresse, lisez Des blogeuses au Festival de Cannes: Le Festival de Cannes, fondé en 1946 sur un projet du ministre de l’éducation nationale et des... de TrndyShades