Cicatrices du passé, rêves fanés, Beyrouth a la mémoire courte Et des murs meurtris Las d’en avoir trop entendu D’en avoir trop vu, Bientôt démolis. Lire la suite › — Cet article provient du blog Khôl et Paillettes. Khôl et Paillettes habite à Paris et est également auteur de Buenos Aires ou Baires (comme disent les argentinooos!)/ Episode 1 et Idée cadeau pour les fêtes.