Je reprends le fil de mon voyage birman. De nos 5 jours à Kengtung, je garde le cœur serré en repensant à tous ces sourires rencontrés au gré de nos balades et pérégrinations dans l'état Shan. La route autour de Kengtung est interdite aux étrangers, on n'a donc pas d'autres choix que celui de quitter la région par avion. Je n'ai pas la phobie de l'avion mais les deux vols qui nous attendent me rendent quelque peu nerveuse. Dès l'entrée dans l'aéroport, j'attrape un peu chaud,... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Le joyeux bazar !. Céline habite à Paris et est également auteur de Birmanie : 4 rencontres inoubliables et Ma Côte d'Opale : morceaux d'enfance.