Moi je suis une chanceuse, j'ai deux fêtes des mères! Et oui, ça tombe un jour différent en Tunisie et en France (et encore un jour différent ici mais là j'ai pas trouvé comment me l'accaparer...) alors comme j'ai décidé que la fête des mères dépendait des nationalités de l'enfant et pas de la maman (c'est plus fun comme ça vous ne trouvez pas? Puis si il va à l'école en Tunisie un de ces jours on ne va tout de même lui interdire de m'offrir un collier de pâtes, ce serait de... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Péripéties d'un 7nain en Tchéquie. Sophie est également auteur de Desperate Housewife #1 et Les gogoleries du dimanche.