Borderline présente une fresque de milieux, une farandole d’atmosphères, jusqu’à rendre imperceptible, voire à dissiper, cette fameuse frontière qu’il s’agissait d’interrroger. A tel point que l’on ne sait plus si cet ensemble d’images lui renvoie l’unité – le sapiens, qui fascine tant cette photographie – ou une différenciation in nie et subtile de mondes. Tout en suivant et traversant cette ligne frontalière qui découpe autant qu’elle relie, l’auteur nous...

Cet article provient du blog Exposez vos photographies. Nicolas habite à Perpignan et est également auteur de « Convergences » par Jean Discours et « Atelier des Photos Et des Mots », Promenades Photographiques.
Lire la suite sur le blog ›