Ou comment survivre alors qu'il fait au plus chaud de la journée -10°C, et cela au bas mot depuis une semaine...Bé oui, travaillant à l'hosto, me lavant les mains environ 50 fois par jour et dans un air super sec, alternant les températures chaudes et froides, la peau finit par craquer...au sens propre. Je vous passe les descriptions de gerçures multiples dans les jointures, vous connaissez sûrement, surtout les petites qui claquent et qui saignent à chaque mouvement de la main -... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Le blog 200% pouffes. Didi & Mel habite à Strasbourg et est également auteur de La patinoire L'Iceberg à Strasbourg : une greluche sur glace....