Mon départ prochain de Paris, après plus de dix ans passés ici, engendre chez moi toute une palette d’émotions. Comme toujours, c’est lorsque l’on s’apprête à perdre quelque chose qu’on en perçoit réellement la valeur. J’ouvre ainsi grand les yeux lors de mes pérégrinations, encore plus vigilante et émerveillée par la beauté de cette ville que je considère encore comme mon chez-moi. Anticipant (peut-être à tort ?) la période difficile qui...

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog dadaria photo. Retrouvez également son article Voyage : le charmant village de Marken, à 30 minutes d’Amsterdam et Couture : robe McCall’s 7081.