Vous prendrez bien une tasse de thé ? Oui, non, peut-être. Plaît-il ? Vous êtes plutôt café. Je n'ai jamais compris l'attrait d'autrui pour cette substance désagréable qu'on appelle café. C'est amer. C'est écoeurant. C'est pô bon. Ca reste en travers de la gorge. C'est source de tics nerveux quand consommé sans modération et à titre personnel, cela me donne des palpitations. Je considère le café comme étant l'équivalent du whisky [berk] : imbuvable. Je le consomme coupé... Lire la suite › — Cet article provient du blog Moi, Caramel Mou. Caramel Mou habite à Copenhague et est également auteur de Mon stage, mes emmerdes #2 et Les Sept Péchés Capitaux illustrés [suite et fin].