« Dimié Abrakasa avait quatorze ans. De petites oreilles, le cou long, et les doigts lestes et graciles d'un pickpocket. Sa grand-mère disait qu'il avait la peau couleur bois de cam. Sa mère détestait ses yeux. » De ces phrases qu'on n'oublie pas, neuf nouvelles qui vous pénètrent et vous envoient au tapis, un bijou de traduction et une maquette hypnotique : c'est la rentrée chez Zulma. Ici, c'est Lagos A. Igoni Barrett nous propulse dans un Nigeria « ultra-contemporain », au... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Lou et les feuilles volantes. Lou habite à Rennes et est également auteur de C'est la rentrée ! #4 : Low Down, A. J. Albany. et C'EST LA RENTREE ! #2 : L'ENVOÛTANT SERGENT GORDON..