Je ne sais pas si je vous en ai déjà touché un mot mais je suis une bipolaire saisonnière. Je ne réagis pas du tout bien au froid. En revanche, je suis sur un petit nuage quand il fait chaud. Ca influe vraiment sur mon humeur. Je peux ainsi faire l’ascenseur émotionnel en un cours laps de temps à cause de la météo. Par exemple, là, je suis au fond du trou. Vu le printemps qu’on a eu à Paris, et le début d’été aussi, je broie du gris (comme la couleur du ciel). Recherche... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Journal d'une Beauty Paresseuse. Retrouvez également son article Et l'impensable arriva : la Beauty paresseuse est de retour (volume 2) et Je garde, je jette ? Le bilan beauté des mois de mai et juin 2016.