Je suis Bretonne. Par la force des choses (le travail, puis l’amour), j’ai dû quitter « ma terre » pour m’installer dans les Pyrénées. Je ne me plains pas, c’est un endroit vraiment splendide où il fait bon vivre, mais… ma Bretagne natale me manque. Alors, parfois, je me prends à rêver de retrouver l’odeur d’iode et l’écume des vagues, le crachin qui fouette le visage, le chouchen qui réchauffe les cœurs,  le son des binious et... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Mots En Scène. Retrouvez également son article Un concert au sommet du pic du Midi et Beignets de fleurs de courgettes du jardin.