Ne nous voilons pas la face, la rentrée est bien souvent un calvaire sans nom. On regarde rêveur par la fenêtre du bureau, on soupire en pensant au sable chaud, on peste en attendant le métro, le dimanche matin on maudit son voisin d'avoir fait un marmot, on verse une larme en rangeant son maillot.Pour couper court à cette morosité ambiante, voici le meilleur du pire des requêtes du blog. Et le moins qu'on puisse dire c'est que ça ne s'arrange pas. Tout d'abord, je suis ravie... Lire la suite ›