J’ai toujours plus ou moins eu besoin d’être rassurée. Sur l’amour, l’amitié. Sur mes compétences. Dans toutes les sphères de ma vie. Depuis mon ex, c’est pire. J’ai été tellement niée que mon besoin s’est étoffé, qu’il a pris énormément de place dans ma vie. J’ai appris à me rassurer seule.  Il est devenu moins imposant. Mais il est là. Que je veuille le voir ou non. En refusant de le regarder en face, c’est moi seule... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Marie Kléber. Marie habite à Paris et est également auteur de Où? Quand? Comment? et L’amour qui grandit….