Voilà voilà, j'ai vu ce weekend le dernier film du réalisateur thaïlandais A. Weerasethakul, surtout connu pour avoir obtenu la palme d'or à Cannes en 2010 avec Oncle Bonmee (mais ses précédents films sont disponibles en dvd également). J'avais vraiment eu du mal avec ce dernier à cause de sa compréhension vraiment pas facile parce que les thème abordés qu'on retrouve dans Cemetery of Splendour aussi (les vies...

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Ageha végane blog. Retrouvez également son article Miss Hokusai de Keiichi Hara et A Touch of Zen de King Hu (réédition).