Les mots frappentLa table de la cuisineOù assis face à faceTu égraines tes souvenirsViolentsJ’ai cinq ansζLes souvenirs éclaboussentLa table du salonOù assis face à faceTu relates les pires instantsDe toi, enfantJ’ai dix ansζLes instants se cognentContre la table basseOù assis face à faceTu revis ton cauchemarLa folie de tes parentsJ’ai quinze ansζLe cauchemar traverseNos viesLes souvenirs prennent leur aiseTon chagrin, ta colèreTapissent les mursDe...

Cet article provient du blog Marie Kléber. Marie habite à Paris et est également auteur de What counts et Une journée (si) particulière.
Lire la suite sur le blog ›