Les mots frappentLa table de la cuisineOù assis face à faceTu égraines tes souvenirsViolentsJ’ai cinq ansζLes souvenirs éclaboussentLa table du salonOù assis face à faceTu relates les pires instantsDe toi, enfantJ’ai dix ansζLes instants se cognentContre la table basseOù assis face à faceTu revis ton cauchemarLa folie de tes parentsJ’ai quinze ansζLe cauchemar traverseNos viesLes souvenirs prennent leur aiseTon chagrin, ta colèreTapissent les mursDe... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Marie Kléber. Marie habite à Paris et est également auteur de What counts et Une journée (si) particulière.