Chapitre 3. La rage Je me rappelle, je devais avoir 12 ans, j'avais une copine qui lui plaisait. Elle était ce que je n'étais pas, une fille sportive, extravertie, drôle, grande, formée. Car j'étais petite, et je n'ai eu de puberté qu'à 14 ans. Ils m'ont tellement bloqué. J'ai tout arreté. Même ma croissance. Et ce fut l'occasion de moqueries incessantes. Des blagues pas drôles. Des gestes deplacés. Et de stress incroyable.Ce jour là, elle avait téléphoné pour savoir si je...

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog 33 ans de vie violée. Jeanne habite à stockholm et est également auteur de Chapitre 2. La voix Il y a tellement de poids... et Chapitre 4 : Mon viol Je ne vais pas cacher....