Quatre ans que le gravier a rejoint la famille, et depuis ce jour les différentes phases de démonstrations d’affection se sont alternées assez harmonieusement entre papa et maman. Quelques fois il n’en avait que pour son père, d’autres fois il restait collé à moi. J’ai connu des moments de doutes notamment à la naissance de ma fille où le gravier s’est mis à me rejeter pendant des mois, mais il s’agissait bien de phases qui allaient et venaient...

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Les petits cailloux. Lauriane est également auteur de Et puis j’ai oublié de bloguer.