Heidi, note blanche. Entrer en force comme une Sardine ou la Sarline qui a bouché le Vieux-Port A l'heure de pointe dans le métro, on reconnaît le manque de débrouillardise des Marseillais.Un peu en panique, les usagers qui veulent sortir doivent se faufiler devant ceux qui bloquent le passage mais n'ont pas idée de descendre sur le quai et reprendre leur place. Non ils restent les pieds englués au sol (lino vintage comme le métro d'ailleurs, retour dans les années 70-80's) , bougeront pas ! et les... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Une note blanche. Une note blanche habite à Marseille et est également auteur de Viens Poupoule et Plic ploc.

Sur le même sujet, erno en parle dans La villa Berliet : Construite en 1910 pour le compte de l'industriel Maius Berliet, cet ensemble art Nouveau est le...