Dans une petite ville d’Amérique profonde, juste après la seconde guerre mondiale, des gamins se promènent à vélo, font les 400 coups, construisent et lancent des fusées, se sauvent par les fenêtres. C’est un peu “Stranger Things” quarante ans plus tôt, surtout que la bande est également constituée d’une fille à poigne. Le gamin qui disparaît, dans ce roman, c’est l’ennemi juré, Moe. Il est retrouvé quelques jours plus tard les tripes à... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Mille vies en une. Laura est également auteur de La loterie – Miles Hyman et Les livres de bébé lecteur : Max et lapin.