En 2017, les Français sont 50% à dormir accompagnés chaque nuit (enquête INSV/MGEN). Si pour la majorité, cette présence est synonyme de chaleur et de réconfort, pour ¼ d’entre eux dormir accompagné peut virer au cauchemar. Ronflements, mouvements, rythmes de sommeil différents, autant de facteurs qui peuvent véritablement nuire à la qualité du sommeil. En savoir plus... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Promenade en Sophrologie. Nadia habite à Levallois-Perret et est également auteur de La sophrologie à l'école, pour moins stresser et mieux apprendre et Cancer colorectal : la sophrologie pour acompagner les malades.