Avant la naissance de Mia, je me souviens avoir pris du plaisir à laver, plier et ranger chaque petit vêtement dans sa commode toute neuve. J’essayais d’imaginer son corps habitant un minuscule pyjama. N’était-ce pas des vêtements de poupée? Et puis je me souviens de Mia, née depuis quelques heures seulement, flottant dans ce body pourtant si petit, poupée de porcelaine, oui, dans ces habits de nourrisson. Pour habiller notre Poupon, j’avais envie... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Marcelle et Joséphine. Eglantine habite à Bruxelles et est également auteur de Indigène, huiles, poudres et savons made in Belgium.