Refaire ma garde robe pour être toujours à l’aise est devenu une vilaine petite obsession. Mes envies de minimalisme m’ont compliqué la tache. J’avais envie d’acheter parfait : bien coupé, durable, éthique, pas trop cher. Presque inconciliable. J’ai fait les choses à l’envers, achetant d’abord en friperie ces dernières années avant d’être désormais en mesure d’acheter neuf, et donc plus facilement. Quelques leçons apprises ces... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Une place à soi. Adèle Eastmacott est également auteur de Lus en janvier et Hercule Poirot, modèle de confiance en soi.