Tous les reflex actuels sont équipés d’autofocus performants dans la plupart des situations. Il reste toutefois des cas où seul l’oeil du photographe demeure assez performant pour assurer le réglage de la netteté à l’endroit souhaité. Passons en revue ces contextes où le passage en focus manuel s’impose :Les sujets translucides Photographier la toile d’araignée qui illustre cet article a nécessité le recours au manuel, l’autofocus faisant... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Le Photidien. Retrouvez également son article La fête du split ! et Que photographier quand il n’y a rien à photographier ?.