J’ai lu, je lis, j’écoute les histoires des unes et des autres, entre les lignes, entre les mots. Je lis l’envie de partage, de tendresse. Je lis le besoin, il est humain. Je lis parfois la peur de la solitude. Je lis la peur de donner sa confiance, le cœur souffrant qui se demande si les blessures cicatriseront. Je lis parfois l’abandon. Mais aussi l’espérance.J’écoute la résignation « l’amour ce n’est pas pour moi », « c’est ma dernière chance », pire « qui...

Cet article provient du blog Marie Kléber. Marie habite à Paris et est également auteur de “J’ai envie de toi”! Et toi, t’en dis quoi? et Il neige sur Paris.
Lire la suite sur le blog ›