Une équipe internationale d'archéologues pense qu'une paire de jambes momifiées, exposées dans un musée italien, pourraient être celles de la reine éyptienne Néfertari, l'épouse favorite du pharaon Ramsès II. L'équipe, qui comprend le Dr Stephen Buckley et le professeur Joann Fletcher du département d'archéologie de l'Université d'York, a utilisé des datations au radiocarbone, l'anthropologie,la paléopathologie, et des analyses génétiques et chimiques pour identifier les... Lire la suite › — Cet article provient du blog Les Découvertes Archéologiques. Jann habite à Toulouse et est également auteur de Les archéologues découvrent 80km de la Grande Muraille d'Inde et Une seconde pyramide portant le nom du pharaon Ameni Kemaou découverte à Dahchour.