Voyez comme à l’entrée  Du Printemps gracieux   La brigade sacrée Des Grâces et des Dieux,    Le giron et le sein Porte, de roses plein ?   Voyez comme les ondes De l’écumeuse mer    Et les rides profondes Commencent à calmer ?   Et cent sortes d’oiseaux Se jouent dans les eaux ?   Voyez comme la grue Est déjà de retour ? Et le soleil sans nue  Nous allume le jour, Et chasse l’ombre épais Du trait de ses beaux rais ?   Voyez en... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog le coin enchanté. Mijanouk est également auteur de Il revient toujours... et Clotilde....