Il y a un an, j'arrêtais mon activité libérale pour différentes raisons. J'ai passé 4 mois à la maison, obligée de suivre un rythme qui n'était pas forcément le mien mais utile pour prendre du recul, faire un bilan et surtout constater que j'avais une énorme chance : être libre de toute contingence matérielle et pouvoir vraiment décider de ce que je ferai dorénavant. Des enfants devenus de jeunes adultes pour moitié et des ados pour l'autre aide aussi à libérer son esprit.... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Le journal d'une mère... débordée !. Muriel est également auteur de Mes résolutions de rentrée et Ma sélection du dimanche soir.