Ce matin, j'ai ressenti un fremissement dans le bout de mes doigts en farfouillant mon armoire. J'en ai sorti un haut en dentelle, que j'avais acheté il y a 15 ans peut-être, à l'occasion d'un mariage. Depuis longtemps, je voulais me débarrasser du col, qui était un vrai calvaire et qui justifiait que je ne porte plus ce haut. Une fois que j'avais réussi à passer le col, je m'inquiétais déjà de ne pas arriver à l'enlever... Résultat, en 10 minutes tout compris, j'ai coupé le col... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog The Sewing pot. Gaëlle habite à Dommartin et est également auteur de Le t-shirt loose.