Si, comme moi, vous aimez chiner chez Emmaüs, aux puces ou dans les bric-à-brac, vous avez sans doute remarqué qu’on trouve une flopée de canevas dans ce genre d’endroit. Tout comme les vieilles toiles oubliées, ils y sont monnaie courante, et on les trouve souvent disposés en vrac dans de grosses panières. J’ai toujours pour habitude d’aller farfouiller dedans, dans l’espoir d’y dégoter le Saint Graal. La plupart du temps, les canevas sont...

Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Artlex. Alexandrine habite à Lyon et est également auteur de Atelier DIY Chez Mademoiselle Fleuriste et Coiffure et maquillage, façon Kim Kardashian.