Ca va encore faire jaser, Chroma France nous révèle comment certains sur-vendent leurs produits. C'est le cas d'un fabricant japonais qui lance en 2000 sur le marché français le premier couteau de cuisine en damas inoxydable, dont la démarche se retrouve copiée par les autres couteliers nippons. Ni mauvais. Ce fabricant (Kasumi), en toute humilité, répand la bonne parole : son couteau, c'est un acier VG10 revêtu d'un noyau de 16 couches = 32 de chaque côté, car c'est ainsi qu'on... Lire la suite › — Cet article provient du blog Blog Japon. Chroma est également auteur de La découpe est un art et Honesuki vs. Garasuki.