Tentant de rattraper mon retard (qui est grand, elles se terminent) en matière de fashion weeks, je suis tombée sur cet article du Next de Libé, faisant l'éloge de la subtilité en général et de la collection d'Haider Ackermann en particulier.Cette dernière, de collection, ne m'a pas émue plus que ça avec son "rewind" à coups de crêtes et de bouts pointus mais, MAIS, j'ai immédiatement repéré qu'on y évoquait les touches de motifs zèbre distillés sur les accessoires.Il se... Lire la suite ›