Je suis dans un endroit ravissant à Buenos Aires, mon salon de thé préféré, caché dans un jardin, hors du temps. J’observe les gens qui m’entourent : que des couples, sans exception. Enfin, si, moi. J’aime passer du temps dans les cafés, à écrire. C’est un moment si privilégié. Alors que cela dérange tant de gens, j’adore déjeuner seule, passer des après-midi entière seule parmi la foule. J’observe, je détaille, mon esprit vagabonde. En ce jour des amoureux, je... Lire la suite ›