Faut-il ne partager que la peine, les doutes ?Faut-il ne partager que les chagrins, l’errance ?Faut-il ne partager que le chaos et les heures creuses ?Faut-il ne partager que le pire, les larmes, les regrets ?Faut-il ne parler que des blessures sans célébrer les victoires?Faut-il éviter de dire le bonheur, sous peine d’entendre qu’il va peut-être s’enfuir ?Faut-il éviter de dire l’amour, sous peine de lire qu’il ne sera peut-être pas éternel ?Faut-il éviter de... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Marie Kléber. Marie habite à Paris et est également auteur de De la beauté… et Moment of grace.