J’ai l’impression d’avoir envie d’écrire tout le temps, d’avoir envie de coucher les mots, les souvenirs sur le papier, de les laisser s’évaporer sur l’écran. J’ai comme une envie de laisser une trace. Pas seulement de moi. Mais de tout ce que j’ai vécu, ressenti, de la manière dont j’ai aimé la vie, les gens, de la façon dont j’ai remonté la – les pentes. Raconter comment, pourquoi, dans quel sens j’avance, sur quels chemins j’ai vadrouillé. Parler des... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Marie Kléber. Marie habite à Paris et est également auteur de Et si on osait! et What counts.