J’ai mis beaucoup de temps à réaliser que j’étais hypersensible. J’ai longtemps pensé que ce que je vivais/ressentais était le quotidien de tout le monde. Comme ça faisait partie de moi depuis toujours, je n’avais jamais eu l’impression d’être « différente » émotionnellement. Mon monde était fait de tout un tas de couleurs, de bruits, d’odeurs et de sensations… Un flot continu d’informations qui arrivaient de toutes parts et qui parfois, certes, me submergeaient.... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Cueille le jour. Sarah est également auteur de Concours deux ans du blog ! et Le progrès est-il dangereux pour l’Homme ?.