Pour ceux qui ont suivi, nous en avons bavé (lui compris) lors de l’hospitalisation de Jean-Poirotte du 2 novembre au 24 décembre 2009. Il était sorti avec une légère insuffisance rénale à surveiller, l’avertissement qu’il lui restait des végétations accrochées au coeur, qui en cas de détachement pouvaient provoquer une embolie pulmonaire, et un taux de [...] Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Une Gentille Sorciere. Carolineparlotte est également auteur de Exaspération… (part 2) et Fausse manip….

Profitons de ce sujet pour lire ce que AnaisValente en dit avec Lu sur le blog qui propose l'atelier d'écriture... : ... en commentaire à mon texte, qui est retranscrit : "Anaïs, Anaïs, quelle...