Dernière ligne droite au Grand Palais pour avoir aller voir la plus grande rétrospective consacrée à Niki de Saint Phalle. Pour ceux qui hésiteraient, voilà un petit aperçu des œuvres qui y sont présentées. On commence par des tableaux-assemblages où coexistent 2 atmosphères contradictoires : la violence et le chaos d'un côté, le jeu et la joie de vivre de l'autre. On poursuit avec ces Mariées, Accouchement et Prostituées. Pour arriver enfin à ses fameuses Nanas, joyeuses et... Lire la suite › — Cet article provient du blog Céss à Paname. Retrouvez également son article GRANDE OCCAS - Cobéa et SPECTACLE - Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles.