Il fait froid.Horriblement froid.J’ai les yeux clos et je n’ai aucune envie de les ouvrir pour l’instant.Je parcoure mon corps de mes mains pour constater que j’ai une sacrée couche de vêtements. D’ailleurs, j’ai un peu de mal à me mouvoir. Je dois sûrement ressembler à un sumo, accoutré ainsi. Je me mets à rire bruyamment. Le vide qui m’entoure m’en renvoie l’écho. Je ris de plus belle. Je n’avais pas ri comme ça depuis une éternité. Je garde toujours les yeux... Lire la suite › — Cet article provient du blog TRILOGIE "EPIQUE". Retrouvez également son article 2012, l’année de toutes les Renaissances !!! et La relève est assurée !.