Nous y voilà ! L'année dernière au retour du Japon, j'avais très envie d'essayer de fabriquer mon propre miso. Et ce dimanche a été le grand jour d'ouverture du seau qui a gentiment couvé la fermentation 12 mois durant dans la cuisine. J'avais commandé un set complet chez Sanga contenant du soja sec, du riz koji et du sel. Le riz koji est un type de riz auquel ont été ajouté des spores d'aspergillus qui permettent la fermentation. La recette donnée par Sanga est (vraiment!) très... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Cocoyuyu. Eugénie habite à Paris et est également auteur de Les cours de japonais à l'association Tenri - Paris et Les trouvailles de Noël 2016.