En 2015, j'avais adoré le roman Mr Mercedes de Stephen King. En revanche, sa suite Carnets noirs m'avait beaucoup moins emballée. Avec Fin de ronde, Stephen King clôture sa trilogie Hodges avec panache. Quatrième de couverture :Dans la chambre 217 de l'hôpital Kiner Memorial, Brady Hartsfield, alias Mr Mercedes, gît dans un état végétatif depuis sept ans, soumis aux expérimentations du docteur Babineau.Mais derrière son rictus douloureux et son regard fixe, Brady est bien vivant.... Lire la suite sur le blog ›
Cet article provient du blog Le coin lecture d'Aniouchka. Anne-Cécile habite à Créteil et est également auteur de Non-non le hérisson d'Hélène Chetaud, le livre-marionnette qui dit non et [Bilan Lecture] Mars 2017.

Jetez aussi un oeil à cet article de CharleneV sur son blog, Docteur Sleep, Stephen King : L’avantage de vieillir, c’est de plus avoir peur de mourir jeune.
Pour approfondir, CheckTheFilm a également écrit Ça (It), la bande-annonce clownesque :Stephen King n’est pas réputé pour être du genre comique. Et encore moins avec les clowns....